Voici ce qui arrive à votre poitrine quand vous arrêtez de faire ceci…merci de partager

Faire l’amour, bon pour le cœur

On ne cesse de vanter les mérites d’une alimentation saine pour prévenir les maladies cardio-vasculaires.

On communique moins en revanche sur les bienfaits du sexe sur la santé cardiaque. Des scientifiques britanniques l’ont découvert en suivant 914 hommes pendant 20 ans.

1. Voici ce qui arrive à votre poitrine quand vous arrêtez de faire ceci…Retrouvez la suite sur la page suivante!

Les résultats de l’étude parus dans le Journal of Epidemiology and Community Health s’apparentent à une invitation au sexe : les hommes qui font l’amour au moins deux fois par semaine diminuent de moitié le risque d’attaque cardiaque par rapport à ceux qui font l’amour moins d’une fois par mois.

2. On sait ce qu’il nous reste à faire.

Faire l’amour calme les douleurs.Pendant les rapports sexuels, notre corps libère de l’ocytocyne, une hormone dont le niveau augmente jusqu’au moment de l’ orgasme . La production d’ocytocyne va stimuler à son tour la sécrétion de la dopamine et d’endorphine, ces hormones du plaisir et du bien-être. D’où une moindre sensibilité à la douleur. Le professeur et sexologue émérite Beverly Whipple, de la Rutgers University dans le New-Jersey, a constaté le phénomène chez des femmes. Il note que chez les femmes qui se masturbent jusqu’à l’orgasme, “le seuil de tolérance à la douleur s’élève de près de 75 % pour cent”.

Le sexe aussi efficace que les anti-rides ? Faire l’amour souvent serait une bonne cure de jouvence, à en croire le Dr David Weeks. Ce neuropsychologue, chercheur au Royal Hospital d’Edimbourg en Ecosse, a interrogé 3 500 personnes âgées de 18 à 102 ans, pendant dix ans. Il a constaté que les couples qui font l’amour au moins trois fois par semaine paraissent dix ans plus jeunes que ceux qui ne le font que deux fois par semaine.

La sexualité est bénéfique pour les seins

Vrai ! La stimulation des tétons et l’orgasme provoquent un afflux de sang et la libération d’une hormone, l’ocytocine, lesquelles sont bénéfiques pour les seins.

Moins d’hormone de l’amour :

La stimulation des seins, pendant le rapport sexuel entraîne la sécrétion de  l’ocytocine, connue aussi sous le nom de l’hormone de l’amour. Celle-ci est très réputée pour son rôle apaisant, parce qu’elle diminue le stress et l’anxiété. Cette hormone a aussi pour rôle de favoriser le rapprochement et l’attachement de deux personnes, ou partenaires dans ce cas.

Ainsi, si vous arrêtez de faire l’amour, vous ne profiter pas des bienfaits que procure cette hormone.