Une juge ordonne à une femme de ne plus jamais avoir d’enfant…..

Une juge d’un tribunal de la famille de New York a ordonné à une mère de famille très négligente de ne plus avoir d’enfant.

La femme, qui souffre de grave problèmes de dépendance, a déjà perdu la garde de ses quatre enfants, car elle ne s’occupait pas bien d’eux.

La juge Patricia Gallaher a indiqué que son ordonnance ne sera levée que lorsque la mère aura réussi à récupérer la garde de son plus jeune.

«Un ordre de ne pas tomber enceinte devrait être appliqué au même titre qu’une cure de désintoxication et une thérapie», a écrit la juge dans son délibéré du mois de décembre rendu public cette semaine par le Democrat & Chronicle.

La mère de famille, identifiée comme Brandy F., a expliqué en cour que lors de sa dernière grossesse elle s’était prostituée et qu’elle avait consommé de nombreuses drogues dont de la cocaïne et du crack.

Le bébé, qui est né prématurément, a vite développé des problèmes de croissance et lui a été retiré pour lui assuré une sécurité.

«Cette cour vous a vu revenir encore et encore pour que vos enfants soient placés chez des proches ou dans des familles d’accueil. Et à chaque fois vous reveniez enceinte d’un nouvel homme», a reproché la juge Gallaher.

Cette dernière, à la retraite depuis le début de l’année, a fait savoir que ce cas devait être un «exemple» pour d’autres jugements et pour «obliger» les mères négligentes à utiliser un moyen de contraception.

«Une ordonnace illégale et inapplicable d’après un professeur de droit»

Interrogé par BuzzFeed News, un professeur de droit de l’université de New York a indiqué que l’ordonnance de la juge Gallaher consistait en de l’«intimidation» et qu’elle était «illégale et inapplicable» en droit.

«Cette juge a échoué dans son appréciation du cas, entre ce qu’elle pensait intelligent de faire et ce que le droit lui permet de faire», a expliqué Martin Guggnheim.

La mère de famille devrait faire appel de cette décision prochainement devant le tribunal concerné.

Et vous ? Qu’ en pensez-vous ?