Le Québec, et tout particulièrement la Côte-Nord, assiste à un gros retour en force de la coqueluche. TVA Nouvelles rapporte que vingt-six cas de cette maladie contagieuse ont été diagnostiqués depuis le dernier mois, contre 4 cas annuels rapportés en moyenne.

La coqueluche ressemble beaucoup à une grippe ou un rhume. Mais dans le cas de la coqueluche, la toux est beaucoup plus intense, et peut durer des mois en plus de provoquer des vomissements.

Cette maladie touche surtout les jeunes de 16 ans et moins et est surtout problématique chez les enfants de moins d’un an.

La Santé publique affirme suivre la situation de très près pour s’assurer qu’on ne vive pas d’épidémie. L’organisme invite la population à s’assurer que son carnet de vaccination est à jour.

Selon Claudette Viens, médecin-conseil en maladies infectieuses de la Direction de la santé publique, la vaccination est spécialement importante pour les parents de jeunes nourrissons.

Description

La coqueluche est une maladie très contagieuse. Elle est causée par une bactérie qui voyage dans les gouttelettes projetées dans l’air par une personne qui en est malade. La coqueluche est plus fréquente à la fin de l’été et à l’automne.
Symptômes

En général, l’infection se manifeste d’abord par un écoulement nasal et de la toux. Cette toux devient plus forte et plus fréquente au bout de 7 à 14 jours.

Après une quinte de toux, la personne infectée peut, en inspirant, émettre un bruit rappelant le chant du coq. C’est la raison pour laquelle le nom de « coqueluche » a été donné à cette maladie. Il peut arriver que la personne vomisse ensuite.

La coqueluche dure de 6 à 10 semaines. Elle peut toutefois durer plus de 10 semaines chez les adolescents. La maladie est plus grave chez les enfants de moins de 1 an.

La coqueluche peut entraîner plusieurs complications.