Plus un homme aide à la maison, plus il risque le divorce ! Voici pourquoi…Merci de partager

On nous a toujours dit que la modernité dans le couple était liée au partage des tâches ménagères. On nous a même affirmé que cette répartition équitable apportait la paix dans les ménages et contribuait à mobiliser chaque conjoint afin de faire leur part de travaux domestiques afin de rendre le foyer agréable.

Portant, une nouvelle étude norvégienne a démontré que les tâches ménagères équitables équivalent à un taux élevé de divorce de l’ordre de 50 %.

Selon l’institut de recherche en sciences sociales « Nova », cela s’explique d’une manière assez logique.

Actuellement, les femmes disposent d’un niveau d’éducation plus élevée. Elles ont un emploi mieux payé. Elles ne dépendent plus financièrement de leur mari. Si elles divorcent, elles possèdent leur propre autonomie financière.

Les mêmes rôles engendrent de fréquentes disputes car chacun estime que l’autre n’en fait pas assez.

D’après Thomas Hansen, il faut faire les choses autrement.

Chacun doit avoir des rôles bien définis, prévisibles et aucun ne doit marcher sur les plates bandes de son conjoint.

Une bonne discussion et une mise à plat des problèmes est la meilleure solution pour préserver l’harmonie dans un couple.