Accueil Trucs & Astuces N’utilisez jamais de vinaigre de cidre si vous prenez ces médicaments !...

N’utilisez jamais de vinaigre de cidre si vous prenez ces médicaments ! Merci de partager…

Nous savons tous à quel point le vinaigre de cidre est essentielle pour la cuisine de tous les jours, mais sauriez-vous définir son importance dans la guérison en faveur de votre santé ? D’un autre côté, rares sont ceux qui mettent en garde de cette solution dont le risque de surdosage peut s’avérer critique …

En réalité, c’est grâce à l’acide Alpha hydroxyle que le vinaigre de cidre est redoutable contre tant de problèmes cutanés comme l’acné, les rides de vieillissement et les cellules mortes de la peau.
En dépit de la présence de cet acide Alpha dans de nombreux produits de beauté de la pharmacie, sa forme synthétique n’est pas sans effet secondaire et ne peut jamais égaler la forme brute et naturelle de cet acide contenu dans le vinaigre de cidre.

Quelle utilité thérapeutique pour le vinaigre de cidre ?

Le vinaigre de cidre est le résultat d’une fermentation dont la richesse en pectine, en polyphénols et en acide citrique lui confère la puissance thérapeutique d’un vrai médicament. Ainsi, il peut éliminer et prévenir les tâches de vieillesse trop apparentes sur votre visage, traiter diverses infections de la peau et du corps, quelle soit antibactériennes ou antifongiques ainsi que d’autres utilités, topiques ou orales.
La nouveauté du vinaigre de cidre est qu’il est capable de rééquilibrer le Ph de la peau, ainsi, son effet est celui d’améliorer la qualité de la peau et de la respiration des pores de celle-ci.
Par contre, il faut aussi comprendre que le vinaigre de cidre garde également sa part de mystère et de risques, notamment quand il est combiné à certaines substances médicamenteuses ou pris à des doses relativement élevée. La suite de l’article vous explique comment en bénéficier avec précaution …

Voici à quel moment et dans quelle situation le vinaigre de cidre devient un danger pour votre santé :

Le vinaigre de cidre doit être pris à des doses minimes. A un certain niveau et sur la base d’une consommation quotidienne, il peut devenir nocif et provoquer l’apparition de maladies chroniques comme le cas d’une américaine qui, après avoir pris 240 ml de vinaigre de cidre quotidiennement et pendant 6 années, a développé une ostéoporose.
Risques majeurs liés vinaigre de cidre :

Bien que le vinaigre de cidre doit recommandé en cas d’un cancer ou dans le cadre du traitement de celui-ci, il est interdit à une personne, ayant déjà eu un cancer de la vessie, d’y toucher tout simplement.
Les gynécologues affirment également que la prise du vinaigre de cidre est fortement déconseillé, voire interdit également, pour toute femme enceinte ou en période d’allaitement à cause d’éventuelles altérations et perturbations à l’encontre de la croissance du fœtus, pendant la grossesse ou l’allaitement.
Il ne faut jamais prendre, non plus, du vinaigre de cidre si on est diabétique, de type 1 ou 2, car il peut réduire votre taux de sucre sanguin. Le vinaigre de cidre peut interférer avec les effets des médicaments contre le diabète et bouleverser l’équilibre de la glycémie.

l’ostéoporose :
Digoxine (Lanoxin) utilisé pour traiter les problèmes cardiaques.
Chlorothiazide (Diuril), Chlorthalidone (Thalitone) ou Furosémide (Lasix), Hydrochlorothiazide (HCTZ, HydroDiuril, Microzide) des médicaments diurétiques qui aident à lutter contre les ballonnements