Merci de partager : Voici les symptômes que vous devez connaître et qui prouve que vous êtes sûrement proche d’un AVC

Selon une nouvelle étude de la prestigieuse Mayo Clinic aux États-Unis, beaucoup de personnes ne savent pas reconnaître un accident cérébrovasculaire (ACV) tout simplement parce qu’ils n’en connaissent pas les symptômes. Bien que l’ACV soit très commun, la plupart des gens en ignorent les signes alors que ceux par exemple d’une crise cardiaque sont beaucoup plus connus.

Voici les symptômes que vous devez connaître :

– Trouble de vision et perte de la vue : 44% des personnes attaquées par l’AVC ont perdu la vue.

– Troubles de la parole : Perdre la notion du temps, avoir du mal à parler et à s’exprimer.

– Maux de tête et migraine.

– Vertiges : Essentiellement chez les femmes âgées de moins de 45 ans .

– Perte de l’équilibre : Un sentiment soudain de faiblesse et de perte de tonus au niveau des jambes et des bras peuvent être des signes d’AVC.

– Hoquet persistant: l’AVC attaque le centre respiratoire au niveau du cerveau surtout chez les femmes.

– Fatigue: souffrir de fatigue, confusion et désorientation surtout chez les femmes.

– Douleurs d’un seul côté du visage: En cas d’attaque, sentir une souffrance au niveau des membres ou d’un côté du visage.

– paralysie faciale: La paralysie d’un côté du visage est un symptôme commun de l’AVC.

– Essoufflement et tremblements: Ressentir des difficultés à respirer à cause d’un manque d’oxygène (L’arythmie cardiaque).

Si vous remarquez les symptômes d’un AVC, soit chez vous, soit chez une autre personne, vous devriez appeler les urgences immédiatement ou aller à l’hôpital. Faites le test FAST (Face = “Visage” ; Arm = “Bras” ; Speech = “Parole” ; “Time” = Temps) si vous pensez que quelqu’un vient d’avoir un AVC. Ce test simple recommande de :

  • Faire sourire la personne susceptible d’être victime d’un AVC ou lui demander de montrer ses dents pour détecter une éventuelle paralysie faciale (Face)
  • Lui demander de lever les bras devant elle (Arm)
  • La faire parler, lui faire dire “Je sais où je suis et qui je suis” (Speech)
  • Agir vite ! Chaque seconde passée, se sont des milliers de cellules détruites (Time)

Si vous remarquez une quelconque anomalie dans ces étapes, dépêchez-vous, chaque minute compte. Mieux vaut une fausse alerte que de réagir avant qu’il soit trop tard !