Dernière Heure : Ce grand comédien québécois nous a quittés…Qu’il repose en paix!

Né le 28 mai 1924 à Thetford Mines, dans Chaudière-Appalaches, Paul Hébert nous a malheureusement quitté hier à l’âge de 92 ans.

En 1954, il fonde le Théâtre Anjou, qu’il dirige jusqu’en 1956. Avec Albert Millaire, il fonde Le Chanteclerc à Sainte-Adèle, le premier théâtre d’été, qu’il dirige en 1956-1957. En 1961, il fonde et dirige le Théâtre d’été de l’Esterel à Sainte-Marguerite et en 1964 à Montréal, l’Atelier (de théâtre), qu’il dirige pendant trois ans. En 1965, il donne des cours d’improvisation à l’École nationale de théâtre. Nommé directeur du Conservatoire d’art dramatique de Montréal et vice-président du Centre national des Arts à Ottawa en 1969, il dirige le Conservatoire d’art dramatique de Québec l’année suivante3.

Paul Hébert, cet homme de théâtre à la longue carrière, a été en particulier le cofondateur en 1970 du Théâtre du Trident, qu’il a dirigé pendant six ans. Il a aussi fondé le Théâtre Paul-Hébert à l’île d’Orléans en 1982, lequel est devenu en 1998 le Théâtre de la Dame blanche.

On se souviendra notamment de lui pour ses performances dans les séries «Sous le signe du lion», «Rue de l’Anse», «Les belles histoires des pays d’en haut», «Race de monde», «Le temps d’une paix», «Cormoran» et «Nos étés».