Après 7 jours d’abandon à l’aéroport, les autorités ouvrent cette boîte, ce qu’elle contient est vraiment choquant!

Au mois de mars dernier, une boîte sans étiquette ni expéditeur a atterri à l’aéroport de Beyrouth, au Liban.

Elle est restée à l’aéroport durant une semaine jusqu’à l’ordonnance d’ouverture émis par un juge local.

Lorsque la boîte fut ouverte, les employés ont hurlé au scandale.

Cette boîte de 42 centimètres de hauteur a servi à contenir trois bébés tigres de Sibérie. Cette espèce est pourtant en voie d’extinction.

buzzlion

Ces pauvres tigrons sous-alimentés et déshydratés avaient également la chair des pattes à vif en raison de leur présence constante dans l’urine. De plus, ils avaient de la diarrhée et des maux d’estomac. La présence de vers a été constatée sur les parois de la boîte à cause de l’urine et des excréments. Un vétérinaire spécialisé les a pris en charge et ils retrouvent la santé.

Selon l’enquête, les tigrons sont originaires du zoo Nikolaev d’Ukraine. Ils étaient destinés au zoo de Samer El Husainawi de Damas en Syrie. Leur mère a déjà mis au monde 12 petits depuis 2012. Ces tigrons ont fait l’objet de vente auprès d’acheteurs privés.

Les petits tigrons ont été remis entre les mains d’Animals Lebanon. Cette association pour animaux se bat actuellement pour eux.

En effet, le directeur du zoo ukrainien a porté plainte pour tenter de mettre la main sur les petits tigres. Il souhaite les revendre pour quelques milliers de dollars sur le marché noir. Animals Lebanon souhaite placer les petits dans un sanctuaire pour tigres.

Gageons que cette association gagne contre les exploiteurs sans pitié.