Alerte : Voici la liste des 20 médicaments qui peuvent causer des Troubles de la mémoire…

Suite a une enquête de la FDA voici la liste des 20 médicaments qui peuvent causer des Troubles de la mémoire. Les médicaments sensés apporter  une solution sont parfois, par leurs effets secondaires à l’origine de graves problèmes de santé et même dans les cas extrêmes de mort et de coma !On compte 100.000 décès par an et plus de 1,5 millions d’hospitalisations en raison de complications suite à des prises médicamenteuses prolongées.

Un des effets secondaires les plus difficiles à traiter est la perte de mémoire et le déclin des capacités cognitive et intellectuelle dus principalement à 3 types de médicaments :

Les médicaments “anti”: Les antihistaminiques, les antidépresseurs, les antipsychotiques, les antibiotiques, les antispasmodiques, et antihypertenseurs affecte le bon fonctionnement de l’acétylcholine, un neurotransmetteur, vital pour la mémoire et la fonction cognitive.

Les Somnifères et Hypnotiques : La recherche a effectivement confirmé que tous les somnifères causent des troubles de la mémoire et de la capacité cognitive en plus d’affecter  affectant ainsi la vigilance, et le jugement.

Les anti- cholestérol : Les médicaments anti-cholestérol, les statines,ont même fait l’objet de l’examen de la FDA(Food and Drug Agency) récemment en raison de rapports de troubles cognitifs et la perte de mémoire.

Voici une liste des 20 médicaments et molécules causant la perte de mémoire : 

– antalgiques – l’héroïne, la morphine, la codéine

– somnifères – Ambien, Lunesta, Sonata

– stéroïdes

– antibiotiques (quinolones)

– antihistaminiques

– Anti maladie de Parkinson: scopolamine, atropine, glycopyrrolate

– Antiépileptiques : phénytoïne ou Dilantin

– Les benzodiazépines – Valium, Xanax, Ativan, Dalmane

– La quinidine

– Le naproxène

– interférons

– Les médicaments anti –hypertenseurs.

– Les bêtabloquants (en particulier ceux utilisés pour le glaucome)

– Le méthyl-dopa

– barbituriques – Amytal, Nembutal, Seconal, phénobarbital

– les médicaments de chimiothérapie

– antipsychotiques : Haldol, Mellaril

– antidépresseurs tricycliques

– Le lithium : anti trouble de l’humeur.

Dans le cas où vous prenez l’un des médicaments et si  vous éprouver des symptômes de perte de mémoire tel que :

-Poser les mêmes questions plusieurs fois.

– Oublier les mots, les prénoms.

– Si vous perdez votre chemin habituel.

-Avez des sautes fréquentes d’humeurs et des comportements inhabituels.

vous devriez discuter avec votre médecin pour changer le traitement. Heureusement ces effets secondaires peuvent disparaitre et s’améliorer après l’arrêt du traitement.